Le plus grand édifice religieux catholique du monde, 30 années plus tard

« Toute beauté finit par fuir comme le temps ».

Cet adage populaire ne saurait avoir raison de ce joyau architectural chapeautant la ville de Yamoussoukro qu’est la Basilique Notre-Dame de la Paix.

30 ans déjà, mais elle a su préserver sa beauté et conserver sa place de plus grand édifice religieux catholique du monde avec le plus grand dôme et la plus grande surface de vitraux au monde.

Les visites guidées nous apprennent plus sur l’histoire et l’esprit qui animait le père fondateur Félix Houphouët-Boigny pour la construction de cet édifice majestueux dans la capitale politique ivoirienne.

Le projet de construction de la basilique Notre Dame de la Paix serait né par la volonté du président Félix Houphouët-Boigny, fervent croyant catholique, d’affirmer davantage sa foi et de faire une offrande à Dieu. L’architecte concepteur derrière est le Libano-ivoirien Pierre Fakhoury. La première pierre fut bénie par le pape Jean Paul II le 10 Août 1985, lors de sa seconde visite en Côte d’Ivoire et posée le dimanche 02 Février 1986. Les travaux ont débuté en juillet 1986 couvrant une superficie de 130 hectares pour s’achever en 1989, soit 3 années plus tard. La hauteur de la basilique est estimée à 158m. Elle peut contenir 200000 personnes (intérieur et extérieur) dont 7000 assises en intérieur et le reste sur son esplanade d’une superficie de 30000 m². La basilique Notre-Dame de la Paix a été consacrée le 10 septembre 1990 par le pape Jean Paul II.

Sur les vitraux à l’intérieur de la basilique d’une surface totale de 8400 m², sont gravées des images relatant la vie de Jésus-Christ. Ils attirent par leur nuance de couleurs exceptionnelles.

Tu seras forcément impressionné.e par le vitrail représentant l’entrée de Jésus à Jérusalem en présence des Apôtres, où l’on retrouve plusieurs intervenants dans la construction de l’édifice dont le président-mécène Félix Houphouët-Boigny, l’architecte Pierre Fakhoury, les maitres-verriers et bien d’autres.

La coupole en vitrail sur laquelle est représentée une colombe aux ailes déployées est également impressionnante. C’est à la fois un symbole de paix et du Saint-Esprit de Dieu.  

A l’intérieur de la basilique, différentes sculptures en bois local (iroko et teck) se présentent aux visiteurs, dont celles du pape Jean Paul II réalisée sur deux mois par un sculpteur ivoirien Kouamé Basile et de la Vierge Marie avec un visage anamorphique réalisée par un ex-prisonnier Soro Kolo pendant sa détention qu’il baptisa « Notre-Dame-de-tout-le-monde ».

Des sculptures en marbre de Carrare sont posées à l’intérieur de la basilique Notre-Dame de la Paix notamment celle de Saint Joseph Artisan.

Les matériaux utilisés, la symbolique et l’emplacement des éléments qui constituent la basilique sont étonnamment bien pensés.

J’y ai été plus d’une fois mais à chaque visite, j’ai l’impression de redécouvrir l’endroit et je garde en mémoire une information que je n’avais pas auparavant. Il y a tellement à apprendre sur cet édifice.

La maquette de la basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro

Malheureusement, la basilique Notre Dame de la Paix n’accueille que 250000 visiteurs par année. Pour te donner une idée, la cathédrale Notre-Dame de Paris reçoit 13 millions de visiteurs, la basilique Saint-Pierre de Rome, 18 millions. Il est vrai que ces monuments ont plus de 300 ans d’ancienneté comparée à la basilique Notre-Dame de la Paix mais elle mérite qu’on lui accorde plus d’intérêts, les locaux d’abord et les touristes ensuite car elle a aussi une belle histoire à raconter. La seule fois où elle a été pleine serait lors des obsèques du président Félix Houphouët-Boigny, le 7 février 1994.

Ce dernier aurait prévu des fonds pour assurer en grande partie l’entretien de cet édifice qui lui tenait à cœur.

En avril 2017, l’avenue Pierre Fakhoury et le boulevard de la basilique ont été inaugurés pour rendre hommage à cet architecte et le remercier pour avoir su offrir à la Côte d’Ivoire ce bijou qui regorge d’histoire et de spiritualité.

Tu sais quoi ? Je n’ai écrit qu’une infime partie de l’histoire de la basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro et j’ai publié très peu de photos car je pense que vivre la visite ne donne ni la même sensation, ni la même sueur ! Il faut clairement la faire.

On a la chance de l’apercevoir de n’importe quel endroit à Yamoussoukro

Vas, prends ton ticket à seulement 1000FCFA  (1,5€) et savoure.

Je t’invite par la même occasion à découvrir la ville de Yamoussoukro que je trouve très jolie, bien qu’ayant un fort potentiel qui n’est clairement pas mis en avant. Le lac aux caïmans, la fondation Félix Houphouet-Boigny, l’hôtel Président et bien d’autres lieux d’exception t’y attendent. Si tu vis à Abidjan et que tu souhaiterais y aller en car, tu pourrais te rendre à une gare UTB (Koumassi, Yopougon ou Adjamé), le ticket est à 5000 FCFA (environ 8€). Pour moi UTB reste la compagnie de transport la plus sûre en Côte d’Ivoire, en plus leurs cars sont plutôt confortables.

Bonne nouvelle !! Dans moins de 3 semaines, IVOIR TRIPS international organise un voyage à Yamoussoukro, le programme semble intéressant. Je t’invite à les contacter au +225 57497987 ou +225 54538636 pour plus d’infos.

Par Charlidopoulos et Vannellopée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s